Nourris ta foi !

Je te partageais dans l’article de la semaine dernière, à propos des miracles, le fait que Dieu nous a donné le pouvoir de faire de grandes choses en Son nom et qu’Il a fait don de ce pouvoir, par l’oeuvre de la Croix.

Aujourd’hui, ce que nous allons voir, c’est : comment doper ta foi, comment en augmenter la puissance ?

En fait, la réponse est dans le titre.
Pour rendre ta foi plus puissante :
il faut la nourrir.
Mais pas n’importe comment et avec n’importe quoi.

Si tu es arrivé sur cet article par hasard et que tu ne sais pas ce que l’on entend par foi. Voilà de quoi l’on parle : la foi est le fait de croire que Dieu existe. Croire que Dieu existe et qu’Il a établit l’oeuvre de la croix pour nous sauver par Jésus-Christ, et qu’ai si nous sommes ses disciples.

1.Avec quoi nourrir sa foi ?

La parole déclare :

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.

Romain 10.17

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Jean 1.1

La foi en Dieu, en Sa puissance et Ses bontés sera en toi selon ce que tu entendras de Dieu.
À toi d’examiner en profondeur ce que tu entends au quotidien.

  • Est-ce ta foi en Dieu ou ta foi dans le gouvernement, ta foi en toi-même que tu nourris ?
  • Tes oreilles sont-elles sans cesse remplie de Sa parole ?

2. Comment nourrir sa foi, avec quelle attitude ?

Pour nourrir ta foi et te rendre apte à t’imprégner des vérités bibliques que Christ a déjà accompli à la croix pour toi, il faut donc te remplir sans cesse de la parole. Mais Christ, dans Sa parole nous donne une indication particulière sur l’attitude, l’état dans lequel cette parole doit être semée en nous. Regardons la parole du semeur en Luc 8.4-18, et plus particulièrement les versets 15 et 18 :

Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un coeur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance. […]
Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez ; 

Luc 8.15 et 18

Dans ce passage, on voit que la bonne terre qui va pouvoir transformer la semence, la parole, en fruit et la terre honnête, bonne. La patience et la persévérance doivent aussi être une caractéristique de cette bonne terre.

Alors aujourd’hui, je t’encourage pleinement à permettre à tes oreilles d’entendre, toutes circonstances, des choses de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *