Le culte du dimanche, avec des enfants ! 😅

Les enfants restent des enfants en tout temps, chrĂ©tiens ou pas. Que l’on soit Ă  la maison ou en public. De mĂȘme Ă  l’Ă©glise. Ils demandent de l’attention et de la surveillance. Et ils peuvent, souvent nous rendre fou et mettre Ă  rude Ă©preuve notre patience et maĂźtrise de soi.

La question qui se pose parfois c’est : comment profiter pleinement du culte du dimanche matin alors qu’on est sollicitĂ© toutes les 3 minutes ? Comment y prendre part, y prendre plaisir ?

Pour ma part la seule solution que j’ai trouvĂ© : RĂ©ajuster dans mon Ă©tat esprit. Me demander Ă  nouveau : pourquoi je suis lĂ  ?

Et ma rĂ©ponse est la suivante : Je ne suis plus lĂ  pour mon Ă©lĂ©vation et mon Ă©dification uniquement. En effet, je ne suis plus seule (et c’est une grĂące, n’est-ce pas ?). Je suis et reste durant ces moments, une mĂšre. Je suis donc Ă  ce moment lĂ  Ă©galement en train d’Ă©duquer mon/mes enfant(s) .

À partir du moment oĂč je me vois ainsi, je ne suis plus embĂȘtĂ©e, agacĂ©e, Ă©nervĂ©e d’ĂȘtre interrogĂ©e, questionnĂ©e ou interrompue Ă  tout bout de champs. À partir du moment oĂč je rĂ©aligne mes pensĂ©es, c’est beaucoup plus supportable.

Apprends Ă  l’enfant le chemin qu’il doit suivre , mĂȘme quand il sera vieux, il n’en dĂ©viera pas.

Proverbes 22.6

Ainsi, si on considĂ©re que l’apprentissage, l’instruction se fait Ă  tout moment de la journĂ©e : du rĂ©veil jusqu’au coucher, alors chaque parole, rĂ©action est une leçon pour mon enfant, non ?

Qu’en dis-tu ? Est-ce que tu abordais dĂ©jĂ  la chose comme ça ? OĂč est-ce que tu comptes essayer ? (je t’attends en commentaire)

Un commentaire sur “Le culte du dimanche, avec des enfants ! 😅

  1. C’est une belle façon d’aborder la question. Je ne m’y Ă©tais jamais attardĂ© mais je suis d’accord avec ton raisonnement. On est pas parent quelques heures par jour, ça ne s’arrĂȘte pas quand on le souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *